Biographies 2021

Ricardo Acosta Murguía

Ricardo Acosta Murguía est un pianiste et compositeur né au Mexique. Il a étudié à la prestigieuse école de musique Eastman à New York. En 2016, il reçoit une Bourse d’excellence artistique de la Confédération Suisse qui lui permet de venir étudier à la Haute École des Arts de Berne, où il obtiendra un Master en Performance dans la classe de Tomasz Herbut. Il y poursuit actuellement ses études pour obtenir un Master en pédagogie musicale.

Christiane Baume-Sanglard, piano

Christiane Baume-Sanglard est la fille du compositeur Abner Sanglard. Elle se produit en particulier régulièrement en duo de piano avec Dana Ciocarlie ou Gérard Wyss et avec le clarinettiste Frédéric Rapin et la mezzo-soprano Véronique Valdès ; elle collabore avec le Quintette à cordes de la Philharmonie de Berlin. Sa carrière se partage aujourd’hui entre récital et enseignement dans le cadre de la Haute Ecole Pédagogique de l’Arc jurassien (Suisse). Enregistrements notamment chez Claves Records.

Giovanni Bellucci, piano

Giovanni Bellucci, pianiste italien, est doté de facultés pianistiques impressionnantes dès son plus jeune âge. Il joue l’intégrale des sonates de Beethoven à 14 ans et cumule les prix. Sa discographie est impressionnante et tous ses enregistrements ont été récompensés. Il a été invité à jouer dans les salles les plus prestigieuses du monde et collaboré avec les plus grands orchestres, chefs d’orchestre et instrumentistes. Humaniste attaché aux cultures française et italienne, il admire chez Beethoven « le processus de création et plus encore la vertigineuse accélération de l’évolution de sa syntaxe musicale ». « Il n’y a pas dix pianistes comme lui dans le monde » commente le journal Le Monde en 1999.

Pierre Bleuse, chef d’orchestre

Pierre Bleuse est l’un des chefs français les plus prometteurs de sa génération. Il entame à présent une carrière internationale de premier rang. Son art se caractérise par un enthousiasme inspirant et une autorité charismatique, soutenus par une technique de direction claire et expressive. Il a notamment tissé des liens étroits et durables avec l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse ou l’Orchestre de Bordeaux Aquitaine.

Béatrice Berrut, piano

Béatrice Berrut est une pianiste valaisanne. Véritable globe-trotteuse, elle se produit en récital et avec orchestre (Philharmoniker de Dortmund, Philharmonie Südwestfalen, Orchestra della Svizzera Italiana, …) dans des lieux prestigieux. Elle a consacré un album aux œuvres pour piano de Liszt dont le titre « Metanoia » (2017), voie d’escalade de l’Eiger, est un clin d’œil aux montagnes de son enfance. Elle a également sorti un recueil des trois sonates pour piano de Schuman (2014), un opus consacré à Bach (Lux Aeterna 2015) et un autre à Liszt (Liszt : Athanor 2019).

Dana Ciocarlie, piano

La Franco-roumaine Dana Ciocarlie revendique l’héritage de Dinu Lipatti, Clara Haskil ou encore Radu Lupu. Elle a suivi les cours du Conservatoire national supérieur de musique à Paris. Son répertoire va de Bach à Horatiu Radulescu en passant par les grands auteurs romantiques. Dana Ciocarlie est professeure au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon et à l’Ecole normale de musique de Paris. Elle consacre une partie importante de sa vie à l’œuvre de Robert Schumann dont elle est une spécialiste reconnue (enregistrement en public de l’intégrale des œuvres pour piano solo chez La Dolce Volta). Elle est conseillère artistique de Piano à Saint-Ursanne.

Jean-Yves Clément, écrivain et récitant

Jean-Yves Clément est un philosophe français aux multiples facettes. Conférencier, notamment à l’Université populaire de Caen jusqu’en 2018, il est aussi écrivain, éditeur, créateur de spectacles et récitant de ses propres textes sur la musique. Il est notamment directeur artistique des Rencontres Internationales Frédéric Chopin, conseiller musical du Nohant festival Chopin et des Lisztomanias de Châteauroux. Il a reçu le titre d’officier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2012. Entre autres œuvres littéraires, il est l’auteur de « Franz Liszt : La dispersion magnifique », publié aux éditions Actes Sud.

Michel Dalberto, piano

Michel Dalberto, pianiste français accumule les distinctions (Concours Clara Haskil, Concours Mozart de Salzbourg) et joue sous les baguettes les plus prestigieuses comme celle de Wolfgang Sawallisch, de Charles Dutoit ou de Kurt Masur. En récital, il accompagne Barbara Hendricks ou Jessye Norman et s’associe dans le répertoire de musique de chambre avec les frères Capuçon ou Henri Demarquette. Il est également professeur de piano au CNSM de Paris. Sa discographie, impressionnante, a reçu de nombreuses distinctions : Diapason d’Or, Académie Charles-Cros notamment.

Maroussia Gentet, piano

Maroussia Gentet est une pianiste française passionnée par le répertoire des 20e et 21e siècles. Son premier disque est consacré à Henri Dutilleux et Karol Szymanowski (2016) et son second disque Invocations (2019) est dédiée à l’invocation des forces de la nature autour des Miroirs de Maurice Ravel et Jolivet, Stroppa, Nante et Schoeller. Elle se produit sur scène en musique de chambre et aime également développer des projets pluridisciplinaires.

Nelson Goerner, piano

Il se forme au Conservatoire National de musique de Buenos Aires.  Encouragé par Martha Argerich, il débarque en Europe et obtient le Premier Prix du Concours de Genève en 1990. Les plus grands orchestres internationaux et chambristes font appel à son talent. Il est à la tête d’une importante discographie Son disque Debussy obtient le « Diapason d’or 2013 » et son enregistrement de la « Hammerklavier » de Beethoven est récompensé par un « Choc » du magazine Classica. Il enseigne également à la Haute Ecole de Musique de Genève.

Slava Guerchovitch

Issu d’une famille musicienne d’immigrés soviétiques, Slava Guerchovitch est un pianiste français né en 1999 dans la Principauté de Monaco. Actuellement, Slava Guerchovitch poursuit sa brillante formation musicale à l’Ecole Normale de Musique de Paris/Alfred Cortot dans la classe de professeur Rena Shereshevskaya. Il a remporté de nombreux prix, dont le 1er Prix au Concours Scriabine à Paris et est invité régulièrement en France et à l’étranger à se produire dans de nombreux festivals. Il collabore avec diverses formations de musique de chambre ainsi que de nombreux orchestres

Marie Guyot, piano

Née en 1995 à Courgenay (JU), Marie Guyot développe sa passion pour le piano grâce à Fernand Kummer, Maryline Gerber Brito, Gabriel Wolfer et Maurice Herzog. Après un Bachelor à la haute école de musique de Lucerne auprès de Florian Hoelscher, elle poursuit ses études dans la classe de Hiroko Sakagami. En 2021, elle termine avec succès son master performance, à la suite duquel elle commence un second master en pédagogie. Marie Guyot enseigne le piano à l’école de musique de Küsssnacht (SZ) et est corépétitrice de plusieurs classes de l’Ecole jurassienne et conservatoire de musique de Delémont.

Claire Huangci, piano

Déjà riche d’une fructueuse carrière, la pianiste américaine d’origine chinoise, Claire Huangci, a remporté de nombreuses récompenses, dont le 1er prix du concours Europäischer Chopin Klavierwettbewerb à Darmstadt (2009), le 1er prix du Concours national Chopin à Miami (2010) et récemment le Concours Geza Anda à Zürich (2018). Plusieurs albums solos sont à son actif dont une sélection des sonates de Scarlatti (2015), un enregistrement des Nocturnes de Chopin (2017) et un album consacré aux Préludes de Rachmaninov (2018).

Mathilde Jeanbourquin, flûte

Mathilde Jeanbourquin est née en décembre 2005 et a commencé la flûte traversière à l'âge de sept ans dans la classe de Laure Franssen au Collège Musical de La Chaux-de-Fonds. Elle a obtenu plusieurs prix lors de différents concours et a joué en soliste avec l'orchestre de Neuchâtel sous la direction d'Alexander Mayer. Récemment, elle a décroché le 1er prix du concours pour jeunes solistes du festival du Jura, elle aura ainsi de nouveau la chance de jouer en soliste avec orchestre en septembre prochain.

Joris Jeandupeux

Joris Jeandupeux, né en 1996, est originaire des Breuleux où il commence les cours de piano à l'âge de 10 ans. Deux ans plus tard, il entre dans la classe de Valérie Brandt au conservatoire de musique Neuchâtelois. Après l'obtention de son certificat d'étude préprofessionnel avec distinction, il entre en 2015 dans la classe de Hiroko Sakagami à la haute école de musique de Lucerne. Il a eu l'occasion de participer à de nombreuses Masterclasses notamment avec HJ Lim et Vladislav Bronevetsky. En 2018, il participe au concours organisé par la fondation Hella Siegrist à Lucerne et remporte une bourse d'étude. Il termine son Bachelor en 2019 et se perfectionne depuis en Master Performance.

 

Nino Kupreishvili, piano

Nino Kupreishvili est née en 1993 à Tbilissi en Géorgie et y débute très tôt des études musicales. Elle participe très vite à de nombreux concours et remporte de nombreux prix et bourses.  Son jeu pianistique se distingue par une musicalité naturelle doublée d’une technique étonnante, ainsi que d’une profonde compréhension du concept artistique. De 2017 à 2019, elle poursuit son Master à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU), dans la classe du professeur Christian Favre et reçoit son diplôme de concert avec distinction. Depuis 2019 elle enseigne le piano à la fondation Resonnance à Morges en Suisse.

Hugues Leclère, piano

Très jeune, il obtient trois premiers prix en piano, analyse musicale et musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il participe à de nombreux festivals dans le monde entier. Il est l’invité des plus grands orchestres de notre époque. Interprète privilégié de Debussy, de Ravel et de leurs contemporains, il affiche sa pleine maturité dans le répertoire germanique. Hugues Leclère travaille avec de nombreux compositeurs contemporains et contribue ainsi directement à des commandes d’œuvres nouvelles. Parallèlement à sa carrière de concertiste, il est directeur artistique des Nancyphonies et enseigne au CRR de Paris.

L’Orchestre International de Genève

L’origine de cette formation orchestrale remonte à 2010. Afin de répondre à l’invitation des autorités du Sultanat d’Oman à participer aux festivités du quarantième National Day, L’OIG est créé pour y représenter la Suisse et particulièrement Genève. La singularité de cet ensemble novateur et original tient à sa vocation de ne pas évoluer en structure institutionnelle classique, mais d’être avant tout une entité créative à géométrie variable, composée de musiciens talentueux. Leur président Dominique Föllmi et le directeur artistique Clément Dumortier œuvrent activement à faire jouer l’orchestre dans le monde entier et à faire vivre aux musiciens une aventure humaine exceptionnelle.

Pascal Quignard, écrivain et récitant

Pascal Quignard est un écrivain français. Il a reçu le prix Goncourt en 2020 pour « Les Ombres errantes » et est l’auteur du célèbre roman « Tous les matins du monde », adapté au cinéma. La musique classique prend une part importante dans ses œuvres. Il a fondé le Festival d’Opéra et de Théâtre baroque de Versailles qu’il a dirigé de 1990 à 1994. Il a présidé également le Concert des Nations aux côtés de Jordi Savall de 1990 à 1993.

Frédéric Rapin, clarinette

Frédéric Rapin, artiste de la région lausannoise, a étudié la clarinette à Neuchâtel, Lausanne, Nice et Paris, Il reçoit plusieurs prix et distinctions et, à côté de la musique, il obtient une licence en théologie. Plusieurs compositeurs ont écrit des pièces pour clarinette à son intention. Frédéric Rapin a enregistré plus de quinze concerti pour clarinette et orchestre, sous les meilleurs labels. Il a entre autre enregistré l’intégrale des concerti pour clarinette de Carl Maria von Weber qui contribuent à sa notoriété auprès d’un public international. Il a été professeur à la HEM de Lausanne et conseiller artistique de Crescendo.

Emile Sanglard, clarinette

Après avoir effectué un diplôme Supérieur Terminal à l’École Jurassienne et Conservatoire de Musique (EJCM) en clarinette dans la classe de Simon Stettler, Emile Sanglard étudie à la Haute École des Arts de Berne dans la classe d’Ernesto Molinari, où il obtient en 2018 un Bachelor en musique classique et en 2020 un Master en pédagogie musicale, tous deux avec mention « Excellent ».  Il se perfectionne actuellement en vue d’un Master en Direction à la Haute École de Musique de Lausanne. Il est très actif en musique de chambre et dans le monde de la musique à vent, en tant qu’instrumentiste, enseignant et directeur.

Schiavo Marchegiano Piano Duet

Parallèlement à leur intense activité solo, Sergio Marchegiani et Marco Schiavo forment depuis 2006 l'un des duos de pianos les plus actifs et les plus dynamiques de la scène italienne et internationale. Ils ont donné plusieurs centaines de concerts à travers le monde, jouant dans les salles les plus prestigieuses: Great Hall of Carnegie Hall à New York, Great Hall of the Philharmonie et Konzerthaus à Berlin, … et avec des orchestres renommés. Sergio Marchegiani et Marco Schiavo sont des artistes Decca : enregistrements dédiés à Franz Schubert, à Johannes Brahms et en 2020, sortie d’un CD comportant deux concertos de Mozart pour deux pianos et un concerto de Kozeluch à quatre mains.

Nathalie Stalder Jeanbourquin

Nathalie Stalder Jeanbourquin a effectué son diplôme d’enseignement au conservatoire de La Chaux-de-Fonds, dans la classe de Catherine Courvoisier, puis elle a étudié au conservatoire de Lausanne dans la classe de Brigitte Meyer où elle a obtenu un diplôme supérieur. Elle s’est ensuite perfectionnée en musique de chambre au conservatoire neuchâtelois dans la classe de Paul Coker, avant d’y décrocher une virtuosité. Elle enseigne à l'école de Musique du Jura bernois.

Nicolas Stavy, piano

Nicolas Stavy, pianiste français, est un musicien en perpétuelle soif de découverte. Jouant régulièrement sur des scènes prestigieuses, il se produit en soliste avec de grandes formations (Orchestre de la Suisse Romande, Orchestre symphonique de l’Utah, Orchestre Philharmonique de Bucarest, Orchestre National de Lille) et en musique de chambre avec des personnalités musicales (Daniel Hope, Cédric Tiberghien, Tedi Papavrami, Karine Deshayes, le Quatuor Ebène). Il joue aussi régulièrement aux côtés de comédiens (Robin Renucci, Didier Sandre, Brigitte Fossey, Eric-Emmanuel Schmitt). En janvier 2019, il a sorti un disque consacré à Gabriel Fauré.

Guy Touvron, trompette

Guy Touvron est l’un des plus illustres trompettistes actuels. Riche d’une longue carrière avec plus de 5000 concerts à son actif, il s’est produit dans les plus grandes salles du monde et avec des chefs d’orchestre de renom. Son répertoire est diversifié et polyvalent. Il enregistre de nombreux disques allant de la musique classique à la musique populaire. Il sort, en duo avec Dana Ciocarlie, un disque intitulé « Femmes majeures » en octobre 2020.

Véronique Valdès, mezzo-soprano

Née en Suisse, Véronique Valdès est diplômée du Mannes College de New York. Elle est lauréate de la Bourse du Pourcent-culturel Migros. Sa carrière la porte à chanter en Italie pour La Fenice de Venise et le Siena Music Festival; en Irlande pour le Festival de Wexford; à New York pour Mannes Opera et Bare Opera; au Royaume-Uni pour Hampstead Garden Opera et la Fondation Britten-Pears; au Liban pour l’Ambassade de Suisse; en Suisse notamment pour Ouverture-Opéra, Opéra St. Moritz, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, Orchester der Universität Basel, Oper im Park Basel. Présence, musicalité et timbre de voix fascinant la caractérisent.

Vassilis Varvaresos, piano

Vassilis Varvaresos est un pianiste grec à la virtuosité et la musicalité fulgurantes. Il débute à New York au Lincoln Center avec l’Orchestre de la Juilliard School en 2007. Il se produit à l’occasion des Jeux Olympiques de Pékin en 2008 et a eu l’occasion de jouer pour l’ancien Président des Etats-Unis Barack Obama. En 2018, il publie chez Aparté un album, au succès retentissant, entièrement dédié à la valse avec notamment des interprétations de Liszt, Ravel, Tchaïkovski. Egalement actif en tant que compositeur, il a écrit entre autre des musiques de film.

Alexei Volodin, piano

Alexei Volodin suit les cours de l’Académie de musique Gnessine de Moscou puis, dès l’âge de 17 ans, ceux du Conservatoire de la capitale russe. Il s’est produit auprès de prestigieux orchestres parmi lesquels l’Orchestre symphonique de Londres, le Philarmonique de New York ou encore le Wiener Symphoniker, sous la direction de chefs tels que Lorin Maazel, Zoltan Kocsis ou encore David Zinman. Comme récitaliste, il a joué dans les plus grandes salles du monde, et en Suisse au KKL de Lucerne ou à la Tonhalle de Zürich.  Parmi les œuvres enregistrées par le grand pianiste, on trouve Beethoven, Chopin, Rachmaninov ou Scriabine.

Anastasia Voltchok, piano

Anastasia Voltchok est une pianiste russe, représentante de la grande tradition pianistique de son pays. Elle a remporté le 1er prix de la Compétition Internationale de Piano à Senigallia en Italie, ainsi que le 1er prix et la médaille d’or de la Compétition Internationale de Piano de Cincinnati aux Etats-Unis. Elle se produit en tant que soliste dans les plus grandes salles et avec des orchestres de renom (Orchestre Kirov du Théâtre Mariinsky de St. Petersbourg, Orchestre Symphonique d’Indianapolis, de Bâle, Orchestre della Svizzera Italiana, Orchestre de Chambre de Zurich, ...).