Menu

Piano à Porrentruy | Festival international de piano

Présentation

6e édition de Piano à Porrentruy du 20 au 22 avril 2018

 

Deux festivals incontournables pour les amoureux du piano !

Situés au carrefour des frontières de la Suisse, de la France et de l’Allemagne, Piano à Porrentruy et Piano à Saint-Ursanne sont deux festivals qui s’adressent aux amoureux du piano. Ils visent une ligne artistique commune et sont complémentaires ainsi qu’associés. Enracinés en terre jurassienne, ils investissent deux lieux patrimoniaux de cachet, respectivement la salle Art déco de l’Inter à Porrentruy et le cloître de la collégiale à Saint-Ursanne.

Des pianistes venus de tous horizons

Chaque année, les festivals accueillent une pléiade de pianistes. Parmi les interprètes figurent les talents au firmament de leur art et de jeunes pianistes à l’aube de belles carrières. Le piano se décline sous toutes ses facettes : piano solo, piano à quatre mains, piano et musique de chambre, piano et voix, piano et orchestre. Avec les années, les festivals ont accueilli des pianistes tels Paul Badura-Skoda, Christiane Baume-Sanglard, Giovanni Bellucci, Dana Ciocarlie, Michel Dalberto, Brigitte Engerer, Nelson Goerner, Adam Laloum, Hugues Leclère, Claire-Marie Le Guay, Jean-Marc Luisada, Maria João Pires, Roman Rabinovich, Rena Shereshevskaya, Louis Schwizgebel, Vassilis Varvaresos, Alexei Volodin, Gérard Wyss ou Mélodie Zhao pour ne citer que quelques noms.

 

 

Piano à Porrentruy

Désormais bien établi dans la cité des princes-évêques, Piano à Porrentruy aborde sa 6e édition du 20 au 22 avril avec trois concerts à l’affiche. Pour le concert inaugural (ve 20 à 20 h 30), le pianiste russe Alexei Volodin ouvrira les feux. Surdoué du clavier, il poursuit une intense carrière de soliste qui l’a amené à jouer sur les scènes les plus prestigieuses de la planète. Son récital porte le titre « Dédicaces », ce qui lui permettra de faire entendre des chefs-d’oeuvre de trois compositeurs très admiratifs les uns des autres : Schumann, Chopin et Liszt. « Adam Laloum, pianiste de l’intériorité, se distingue par sa fibre de poète » (Julian Sykes, Le Temps). Les oeuvres interprétées ? Des pièces maîtresses du répertoire classique et romantique : une Fantaisie de Mozart, la Sonate Waldstein de Beethoven et l’Allegretto puis la dix-neuvième Sonate de Schubert, toutes oeuvres unies par la même tonalité d’ut, majeure et mineure (sa 21 à 20 h 30). Dimanche 22 avril à 16 h, Piano à Porrentruy présente son concert de solidarité. Ce concert réunira cinq artistes, dont les cordes du Aurora Piano Quartet, Amia Janicki, violoniste, Natanael Ferreira, altiste et Gabriel Esteban, violoncelliste. Christiane Baume-Sanglard et Elio Coria, pianistes, les rejoindront successivement sur scène. La première partie s’ornera de motifs folkloriques et offrira chaleur et vibrations hispaniques avec notamment des oeuvres de Ginastera et Turina ; la deuxième partie jouera la carte romantique à travers Rachmaninov et Schubert.

De réjouissantes perspectives

L’aura de Piano à Porrentruy et de Piano à Saint-Ursanne s’étend progressivement et se propage crescendo ; désormais leur action conjuguée s’inscrit dans la durée et dans une visée internationale. De grands interprètes tels Alexei Volodin, Adam Laloum, Michel Dalberto, Philippe Bianconi, Nelson Goerner, Giovanni Bellucci jalonnent les programmations et livrent leurs secrets d’interprétation. La musique de chambre avec piano est également très présente. Par ailleurs, nous adoptons le tempo nécessaire pour soutenir les grands talents de demain, ceux auxquels nous croyons. C’est ainsi que nous souhaitons pérenniser nos actions.

 

Piano à Porrentruy / Piano à Saint-Ursanne
Vincent Baume, directeur