Menu

Piano à Saint-Ursanne | Festival international de piano

Présentation

14e édition de Piano à Saint-Ursanne du 2 au 13 août 2017

 

Au coeur des événements de Crescendo, le piano est l’instrument roi ! Le piano se prête à toutes les expressions, d’où la fascination qu’il exerce sur les mélomanes. Sa large palette sonore, ses nuances infinies, sa puissance, les grains multiples de son timbre ainsi que sa capacité à se fondre dans toutes les formations instrumentales en ont fait l’instrument favori du public présent sur toutes les scènes du monde. Dans le Jura suisse, sur les rives du Doubs, à Saint-Ursanne, en partenariat avec Ursinia, l’association Crescendo produit le festival Piano à Saint-Ursanne. C’est l’un des rendez-vous attendu de l’été musical helvétique, il draine un large public international.

 

Une 14e édition autour du thème "Souvenirs d'enfance"

Pour sa 14e édition, Piano à Saint-Ursanne se déploiera du 2 au 13 août avec 12 concerts à l’affiche. Le fil rouge de cette édition s’articulera autour du thème « Souvenirs d’enfance » permettant ainsi de proposer un éventail d’œuvres d’époques et d’esthétiques différentes : pièces composées pour des enfants ou imageant les caractéristiques de l’enfance, œuvres de jeunesse, ou encore morceaux ayant un lien étroit avec les souvenirs d’enfance des interprètes. Mercredi 2 août à 20h30, le pianiste russe Igor Tchetuev, invité spécial du festival, ouvrira les feux par un concert très attendu avec des œuvres de Bach, Brahms, Schnittke et Prokofiev. Le lendemain (je 3 à 20h30), Claire-Marie Le Guay rend hommage à Bach et à Chopin.

Vendredi 4 août à 20h30 et lundi 7 août à 20h30 se dévoileront les deux cartes blanches du clarinettiste Frédéric Rapin. Le musicien a tenu à s’entourer de différents artistes pour donner un air de fête à ses deux concerts. Différentes combinaisons des instruments seront proposées à travers un large choix d’œuvres d’époques et de styles différents. Ainsi se produiront Véronique Rapin, mezzo-soprano au timbre et à la présence magnifiques, Doruntina Guralumi, basson, Frédéric Carrière, alto, Christiane Baume-Sanglard et Christian Chamorel, pianistes tour à tour chambristes ou complices dans des prestations à quatre mains.

Brigitte Fossey à Piano à Saint-Ursanne ! L’actrice mélomane est également une fervente passionnée des scènes de théâtre. Lumineuse à l’écran, sur scène mais aussi dans la vie, elle présentera à Piano à Saint-Ursanne un spectacle intitulé Scènes d’enfants, dans un duo efficace avec son ami François Chaplin, pianiste au toucher soyeux et délicat (sa 5 à 20h30). Piano à quatre mains dimanche 6 août à 17h avec le duo Sergio Marchegiani et Marco Schiavo. Les deux Italiens ont concocté un programme équilibré et varié avec des œuvres de Mozart, Brahms et Rossini. Feu d’artifice en milieu de festival, la Nuit du concerto déploiera ses fastes le mardi 8 août à 20h30 avec L’Orchestre international de Genève et le sémillant chef russe Alexei Ogrintchouk à la baguette et deux solistes.

 

 

Giovanni Bellucci (me 9 à 20h30) poursuit la série Voyage avec Beethoven qui nous mènera jusqu’en 2020, année du 250e de la naissance du génial compositeur. Le grand pianiste italien, surdoué au répertoire gigantesque, nous propose à nouveau un programme à la hauteur de sa virtuosité et de sa force interprétative. Jeudi 10 août à 20h30, Krisztina Wajsza, pianiste d’origine polonaise établie en Suisse, en impose par sa présence et son jeu extrêmement varié. A noter à son programme une création et commande du festival, Souvenir d’enfance pour piano, du jeune compositeur Demetre Gamsachurdia. David Pia, violoncelliste suisse, et Dasol Kim, pianiste d’origine coréenne, uniront leurs talents (ve 11 à 17h) lors d’une première venue à Piano à Saint-Ursanne.

Samedi 12 août à 20h30, Dana Ciocarlie entame une deuxième série proposée par le festival, intitulée Voyage avec… Tout naturellement, c’est Schumann qui sera à l’honneur, puisque la pianiste d’origine roumaine entame une longue série de concerts liée à son enregistrement en public de l’intégrale de l’œuvre pour piano solo du compositeur. Deux pièces d’Abner Sanglard, tirées de son recueil Enfantine, apporteront une touche poétique.

Dimanche 13 août à 17h, pour conclure le festival en beauté et de mille feux, Piano à Saint-Ursanne reçoit Roman Rabinovich, surdoué de sa génération que le public médusé (ovation debout) avait pu découvrir en 2013. Le jeune trentenaire, né en Ouzbékistan avant que sa famille n’émigre en Israël, a gagné de nombreux prix. Son jeu fascine par sa facilité déconcertante et sa large palette de couleurs. Dans son récital, il proposera écoutes et regards croisés entre trois Sonates de Haydn, des Variations de Rachmaninov et une de ses propres compositions.

Le festival propose également en activités connexes une Tribune découvertes jeunes artistes avec entrée libre (sa 12 août de 14h à 17h) ainsi qu’une balade culturelle intitulée « Tout au long du Doubs... l’esprit vagabonde » (je 3 et ve 4, ma 8, je 10 et di 13).

Les grands moments du festival (2004 - 2016)

Au fil des ans, le festival a accueilli des pianistes tels Paul Badura-Skoda, Christiane Baume-Sanglard, Giovanni Bellucci, Philippe Cassard, Dana Ciocarlie, Joseph Colom, Michel Dalberto, Pietro de Maria, Brigitte Engerer, Nelson Goerner, Lilit Grigoryan, Pascal Godart, François-Frédéric Guy, Adam Laloum, Hugues Leclère, Jean-Marc Luisada, Marietta Petkova, Maria João Pires, Louis Schwizgebel, Rena Shereshevskaya, Igor Tchetuev, Alexei Volodin, Gérard Wyss ou Mélodie Zhao, des instrumentistes tels Henri Demarquette, François Guye, Alexandra Conunova, Raphaël Oleg, Frédéric Rapin ou Tatjana Vassilijeva, des chefs tels Nicolas Farine, Alexei Ogrintchouk ou Thomas Rösner, les voix de Brigitte Balleys, Brigitte Fournier ou Stephan Genz, pour ne citer que quelques noms.

Le piano dans tous ses états

Chaque année, le festival accueille une pléiade de pianistes. Parmi les interprètes figurent les talents au firmament de leur art et les talents de demain. Le piano se décline sous toutes ses facettes : piano solo, piano à quatre mains, piano et musique de chambre, piano et voix, piano et orchestre. Chaque année, une thématique, un fil rouge se déploient tout au long du festival.

 

Piano à Saint-Ursanne
Vincent Baume, directeur

 

 

 Text auf Deutsch